Abdominoplastie

En quelques mots

L’abdominoplastie, ou plastie abdominale, correspond à une intervention de chirurgie réparatrice ou esthétique de l’abdomen. Elle permet de corriger les imperfections au niveau du ventre, qu’il s’agisse d’altérations cutanées, musculaires ou d’un excès de graisse.
C’est la procédure idéale pour réduire l’apparence d’un abdomen saillant chez l’homme ou chez la femme en supprimant tout excédent de peau et de graisse entre le nombril et le pubis.

  • AnesthésieAnesthésie Générale

  • Intervention2h

  • SéjourAmbulatoire – 1 nuit

  • Convalescence2 semaines

Principe

L’abdominoplastie consiste à retirer un fuseau de peau abdominale horizontal situé au-dessus du pubis et s’étendant parfois jusqu’aux hanches. Cette peau du ventre est en excès, et correspond généralement à la peau qui a été distendue, déformée, par les grossesses ou une prise de poids, avec souvent une présence de vergetures.

Cible

L’abdominoplastie est une chirurgie de correction des séquelles d’amaigrissement et/ou de grossesse ayant entrainé un excès cutaneo-graisseux et potentiellement un relâchement de la paroi musculaire.

L’abdominoplastie convient aux hommes et aux femmes en bonne santé.

Les femmes qui ont eu plusieurs grossesses peuvent trouver l’intervention utile pour resserrer leurs muscles abdominaux et réduire l’excès de peau.

La plastie abdominale est une option pour les hommes ou les femmes qui ont présenté un surpoids dans le passé et qui ont encore des dépôts de graisse excessifs ou un relâchement cutané dans la région abdominale.

Cette chirurgie peut également convenir aux personnes présentant des vergetures abdominales.

Objectif

Lifter la paroi abdominale de façon à corriger les séquelles à type d’excès cutanées graisseuses. L’intérêt est de retrouver un ventre plat et une silhouette harmonieuse.

Par la suite, le patient observe une meilleure mobilité, une meilleure utilisation de sa paroi abdominale, un meilleur équilibre, une plus grande force et un regain d’énergie à long terme. La chirurgie du ventre soulage tout le corps, particulièrement le dos et le cœur qui se fatiguent plus rapidement en cas de surplus de poids.

Prise en charge

L’abdominoplastie est une intervention qui peut parfois bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie. Les critères de prise en charge sont cliniques et dépendent de la quantité d’excès cutanéo-graisseux et de la gêne fonctionnelle que celui-ci représente.
Si les critères cliniques ne sont pas remplis, alors l’abdominoplastie est une intervention considérée comme purement esthétique et reste à la charge du patient.
Un devis détaillé vous sera transmis.

Consignes pré-opératoires

Consignes communes à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Arrêt du tabac 1 mois avant et 2 mois après l’intervention
  • Arrêt des médicaments favorisants le saignement : aspirine, kardegic, anticoagulant (en accord avec le cardiologue), vitamine E

Consignes spécifiques :

  • Poids de forme atteint et stable depuis 6 mois minimum.
  • Arrêt de contraception orale depuis 1 mois pour diminuer le risque thromboembolique.

En consultation, on pratique un examen clinique approfondi : recherche des antécédents de grossesse (césariennes), poids et taille du patient, présence de traitements médicaux, précédentes interventions chirurgicales, tabagisme…

Un surpoids important peut contre-indiquer l’opération du ventre. On conseille au patient dans cette situation une cure d’amaigrissement pour améliorer les résultats de la plastie abdominale et diminuer les risques de complication.

Le Dr Lalloué examine également la présence de cicatrices et de vergetures sur le ventre, l’état de la peau et son degré de tonicité, le tonus musculaire abdominal pour déterminer les zones de faiblesse, la morphologie et la position du nombril, ainsi que l’épaisseur de la couche de graisse.

photo profil camille lalloue
 

prix de l’intervention ~ 3600 à 4300 €

Retrouvez plus d’information sur la grille des tarifs

Intervention

Préalablement à l’intervention, les dessins sont réalisés en position debout de façon à positionner les futures cicatrices dans les zones d’ombre et les sous-vêtements.

L’intervention débute par une lipoaspiration.
Ensuite le lifting de la paroi abdominale est réalisé :
Selon les cas il nécessite ou non une transposition de l’ombilic (celui-ci garde alors sa position native d’attache à la paroi musculaire postérieure puis est repositionné sur la peau liftée de l’abdomen). Les cicatrices sont donc au nombre de 2 : Une autour du nombril très discrète et une horizontale au-dessus du pubis, cachée dans les sous-vêtements et s’étendant plus ou moins latéralement.
Lorsque les muscle grand droit de l’abdomen sont écartés l’un de l’autre et donnent lieu à un ventre bombé, il est possible de les rapprocher pour tonifier la paroi abdominale, donner un aspect plat au ventre et redessiner la silhouette. Il s’agit d’une technique de cure de diastasis. Celle-ci est réalisée dans le même temps opératoire que l’abdominoplastie.

Photos Avant/Après

Résultats

 

Les résultats sont immédiats. L’œdème persiste entre 3 et 6 mois.
La cicatrice évolue jusqu’à un an post opératoire.

Grace aux progrès techniques de ces dernières années, la plastie abdominale offre de réels bénéfices esthétiques, fonctionnels et psychologiques, et cela, notamment, si les indications ont bien été posées par le chirurgien plasticien. La mobilité et le confort musculaire sont restaurés. Le ventre retrouve son harmonie et est aplani.

Post-opératoire

Suite post-opératoire

Les drains sont retirés avant le retour à domicile qui peut avoir lieu le lendemain ou le surlendemain de l’intervention.
Les pansements sont réalisés pendant 15j environ.
Une gaine de contention doit être portée pendant 2 à 3 mois.
Le retour au travail peut s’effectuer entre 15 et 21j après l’intervention.
La reprise du sport peut s’envisager environ 6 semaines après l’intervention.

 

Risques

Inhérent à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Saignement : Dans les heures qui suivent la procédure un saignement important conduit à la formation d’un hématome et peut entrainer une reprise chirurgicale au bloc opératoire.
  • Infection : Très rare dans cette indication
  • Risque anesthésique
  • Retard de cicatrisation : La tension très importante qui est mise sur les cicatrices peut entrainer un retard de cicatrisation. En particulier chez les gense en surpoids, diabétiques et chez les fumeurs.
  • Risque thrombo embolique. Une anticoagulation préventive est nécessaire pendant 15j.

 

Particuliers, en lien avec cette intervention en particulier :

  • Perte de sensibilité territoriale transitoire partielle ou totale
  • Sérome (collection lymphatique) conduisant à des évacuations par ponctions itératives
  • Élargissement cicatriciel

Témoignages

Une question, un projet ?

Le Docteur Camille Lalloué et son équipe vous répondront dans les plus brefs délais.

Autres interventions

qui pourraient vous intéresser

Lipoaspiration

Lifting des cuisses

Bodylift