Otoplastie

En quelques mots

Les oreilles décollées présentes dès la naissance peuvent être source de complexe, et ce, dès le plus jeune âge.

Trois grandes malformations de l’oreille :

  • un cartilage de l’oreille trop grand et en excès
  • une mauvaise position de l’oreille avec une orientation vers l’avant créant un aspect de décollement
  • un défaut de plicature du pavillon de l’oreille entrainant une diminution des reliefs naturels.

L’otoplastie est la chirurgie de correction des déformations multiples et variées des oreilles. Celles-ci vont de l’absence totale du pavillon de l’oreille jusqu’à un pli de l’anthélix voir jusqu’à un bord de l’hélix insuffisamment formé. L’otoplastie la plus fréquente est l’opération des oreilles décollées.

  • AnesthésieAnesthésie Locale ou Générale

  • Intervention1h30

  • SéjourAmbulatoire

  • Convalescence7 jours

Principe

La chirurgie de l’otoplastie consiste, à partir d’incisions cutanées dissimulées dans le sillon rétro-auriculaire, de décoller la peau puis remodeler les structures cartilagineuses de l’oreille en affinant les reliefs naturels et/ou en récréant les plicatures.

Cible

L’adulte ou l’enfant de plus de 7 ans souffrant d’une gêne esthétique due à la position et la forme de ses oreilles.

Quel que soit l’âge, il est important que la démarche vienne de la personne elle-même et non pas de son entourage.

S’il s’agit d’un enfant, il faut bien vérifier que la décision ne vient pas de la pression parentale. Les enfants qui subissent des troubles sont parfaitement capables de manifester par eux-mêmes leur désir de se faire opérer.

Prise en charge

L’otoplastie est une intervention qui bénéficie d’une prise en charge par l’assurance maladie chez l’enfant et chez l’adulte à certaines conditions. Les critères de prise en charge sont cliniques et dépendent de la forme et position des oreilles.
Un devis détaillé vous sera remis au terme de la consultation.

Objectif

Les oreilles doivent s’intégrer discrètement dans la beauté globale du visage. De face elles doivent être peu visibles pour qu’on ne les remarque pas.
Les oreilles décollées ne répondent pas à ces critères et entraînent parfois une légère disgrâce et souvent même un réel complexe que ce soit chez l’enfant ou chez l’adulte.

Celles-ci résultent de 3 defauts majeurs qui peuvent s’associer ou non :

  • L’hypetrophie de la conque (cartilage de la conque trop volumineux)
  • L’angle cephalo-conquale trop ouvert (distance entre l’arrière du pavillon de l’oreille et le crane trop importante)
  • Le defaut de plicature de l’anthélix : le cartilage qui forme le pavillon de l’oreille à un aspect trop lisse

L’intervention permet de corriger ces trois défauts selon leur importance respective.

Les oreilles sont recollées, leur symétrie est conservée et leur aspect reste naturel. Les résultats améliorent l’aspect esthétique qui se répercute sur l’état psychologique du patient, notamment si celui-ci est jeune et scolarisé.

Consignes pré-opératoires

Consignes communes à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Arrêt du tabac 1 mois avant et 2 mois après l’intervention
  • Arrêt des médicaments favorisants le saignement : aspirine, kardegic, anticoagulant (en accord avec le cardiologue), vitamine E

Consignes spécifiques :

  • Chez l’enfant la demande doit émaner de lui-même et résulter d’un complexe.

Un examen attentif des oreilles est effectué par le chirurgien. Il analyse les anomalies et propose les modifications à apporter en tenant compte de l’ensemble du visage.
Les cheveux doivent être soigneusement lavés la veille de l’opération. Pour ceux qui ont les cheveux longs, une queue de cheval est la bienvenue, sinon des cheveux coupés bien courts sont l’idéal.

photo profil camille lalloue
 

prix de l’intervention ~ 1000 à 2500 €

Retrouvez plus d’information sur la grille des tarifs

Intervention

Elle se déroule au cours d’une chirurgie ambulatoire, sous anesthésie générale chez l’enfant ou locales chez l’adulte.

Les incisions cutanées sont pratiquées dans le sillon rétroauriculaire c’est-à-dire dans le pli naturel derrière l’oreille ; c’est donc là que sera dissimulée la cicatrice.

Quelques discrètes incisions complémentaires peuvent éventuellement être pratiquées dans la face antérieure du pavillon, mais celles-ci seront cachées dans les replis de l’oreille.

Lors de la phase de dissection, la peau est décollée pour accéder aux cartilages qui sont ainsi mis en évidence. Ceux-ci seront ensuite râpés afin d’être assouplis pour pouvoir être remodelés et recrées ou améliorés les reliefs naturels. Les plicatures seront éventuellement maintenus par de fines sutures.

Enfin, le pavillon de l’oreille est ramené en bonne position et fixé par des points de suture.

Un pansement volumineux est ensuite posé.

Selon le ou les defauts des oreilles, la technique diffère et consiste à remodeler le cartilage pour repositionner et éventuellement diminuer la taille des oreilles.

Post-opératoire

Résultats

Ils sont immédiats et l’œdème est résorbé au terme de 3 mois.

 

Suite post-opératoire

Le pansement modelant est à conserver 1 semaine puis le port de bandeau de maintien est recommandé pendant 6 semaines.

 

Risques

Inhérent à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Saignement : risque faible d’hématome post opératoire
  • Infection : Très rare dans cette indication
  • Risque anesthésique

 

Particuliers, en lien avec cette intervention en particulier :

  • Perte de sensibilité territoriale transitoire partielle ou totale
  • Cicatrice chéloide ou hypertrophique.

Témoignages

Une question, un projet ?

Le Docteur Camille Lalloué et son équipe vous répondront dans les plus brefs délais.