Bodylift

En quelques mots

Le bodylift est un procédé de chirurgie plastique permettant de modeler l’ensemble de la silhouette, depuis l’abdomen jusqu’aux cuisses.

  • AnesthésieAnesthésie Générale

  • Intervention3h – 4h

  • Séjour2 à 4 jours

  • Convalescence3 semaines

Principe

Cible

Le bodylift permet de traiter les excès de peau et de graisse circulaires au niveau du tronc dans les suites d’un amaigrissement massif. La ptose du pubis (excès de peau et relâchement) et le manque de volume des fesses est souvent associé.

Objectif

Une nouvelle définition de la silhouette en particulier au niveau de la taille, des fesses et du ventre par le biais d’une correction circulaire des excès cutanéo-graisseux. Peut s’ajouter à celui la cure de diastasis permettant de rapprocher les muscles grands droit pour aplatir le ventre et renforcer sa paroie musculaire.

 

Prise en charge

Le bodylift est une intervention qui peut parfois bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie. Les critères de prise en charge sont cliniques et dépendent de la quantité d’excès cutanéo-graisseux et de la gêne fonctionnelle que celui-ci représente.
Si les critères cliniques ne sont pas remplis, alors le body lift est une intervention considérée comme purement esthétique et reste à la charge du patient.
Un devis détaillé vous sera transmis.

Consignes pré-opératoires

Consignes communes à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Arrêt du tabac 1 mois avant et 2 mois après l’intervention
  • Arrêt des médicaments favorisants le saignement : aspirine, kardegic, anticoagulant (en accord avec le cardiologue), vitamine E

Consignes spécifiques :

  • Poids de forme atteint et stable depuis 6 mois minimum.
  • Arrêt de contraception orale depuis 1 mois pour diminuer le risque thromboembolique.
photo profil camille lalloue
 

prix de l’intervention ~ 5000 à 6000 €

Retrouvez plus d’information sur la grille des tarifs

Intervention

Préalablement à l’intervention, les dessins sont réalisés en position debout de façon à positionner les futures cicatrices dans les zones d’ombre et les sous-vêtements.

Le premier temps opératoire se déroule en decubitus ventral pour la correction du dos et des fesses. Il débute par la lipoaspiration, préservant un lambeau dermo-graisseux dans le bas du dos dont nous nous servirons pour donner du volume au pôle supérieur des fesses quand cela est nécessaire. Puis le lifting du dos et des fesses est realisé en laissant place à une cicatrice positionnée dans les sous-vêtements au pôle supérieur des fesses en forme d’aile de mouette.

Le deuxième temps opératoire se déroule en decubitus dorsal et consiste à réaliser une abdominoplastie avec transposition de l’ombilic et parfois cure de diastasis quand cela est nécessaire. Les. Cicatrices sont identiques à celle d’une abdominoplastie classique (peri-ombilicale et sus pubienne) et rejoignent latéralement la cicatrice du dos de façon à être circulaire.

Photos Avant/Après

Résultats

Les résultats sont immédiats. L’œdème persiste entre 3 et 6 mois.
La cicatrice évolue jusqu’à un an post opératoire.

Post-opératoire

Suite post-opératoire

Les drains sont retirés avant le retour à domicile qui peut avoir lieu le lendemain ou le surlendemain de l’intervention.
Les pansements sont réalisés pendant 15j environ.
Une gaine de contention doit être portée pendant 2 à 3 mois.
Le retour au travail peut s’effectuer entre 15 et 21j après l’intervention.
La reprise du sport peut s’envisager environ 6 semaines après l’intervention.

 

Risques

Inhérent à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Saignement : Dans les heures qui suivent la procédure un saignement important conduit à la formation d’un hématome et peut entrainer une reprise chirurgicale au bloc opératoire.
  • Infection : Très rare dans cette indication
  • Risque anesthésique
  • Retard de cicatrisation : La tension très importante qui est mise sur les cicatrices peut entrainer un retard de cicatrisation. En particulier chez les gense en surpoids, diabétiques et chez les fumeurs.
  • Risque thrombo embolique. Une anticoagulation préventive est nécessaire pendant 15j.

 

Particuliers, en lien avec cette intervention en particulier :

  • Perte de sensibilité territoriale transitoire partielle ou totale
  • Sérome (collection lymphatique) conduisant à des évacuations par ponctions itératives
  • Élargissement cicatriciel
  • Récidive de ptose cutané si la peau est fine vergeturée et abimée par des variations de poids importantes

Témoignages

Une question, un projet ?

Le Docteur Camille Lalloué et son équipe vous répondront dans les plus brefs délais.

Autres interventions

qui pourraient vous intéresser

Lipoaspiration

Lifting des cuisses

Bodylift