Augmentation mammaire par prothèse

En quelques mots

L’hypotrophie ou la perte de volume mammaire est souvent difficile à accepter et occasionne parfois une réelle gêne physique, vestimentaire et même sociale.
Ce peut être vécue comme une altération de la féminité, entraînant parfois un véritable complexe dont le retentissement psychologique est à prendre en compte.

  • AnesthésieAnesthésie Générale

  • Intervention1h – 1h30

  • SéjourAmbulatoire – 1 nuit

  • Convalescence10 à 14 jours

Principe

Cible

Cette intervention est destinée aux femmes majeures gênées par le volume de leur poitrine qu’elles trouvent insuffisant.

Les situations sont multiples :

  • Congénitale le volume de la poitrine est faible et le reste après la puberté et a l’âge adulte
  • Après un amaigrissement massif
  • Après grossesses et/ou allaitements

Objectif

L’objectif est de donner a des petits seins un volume qui soit en adéquation avec l’age et la silhouette de la patiente.
Une demande personnelle, légitime et réfléchit permet de réaliser l’intervention dans les meilleures conditions pour un résultat très positif à la fois d’un point de vue esthétique mais aussi psychologique apportant féminité et confiance en soi.
La mise en place de prothèses donne la possibilité à la patiente de modeler le volume et la forme de ses seins selon ses désirs et en accord avec le choix raisonné du chirurgien qui s’adaptera à l’anatomie de chaque patiente.

Prise en charge

L’augmentation mammaire par prothèses est une intervention considérée comme purement esthétique par l’assurance maladie et est à la charge de la patiente, en dehors d’un syndrome mal-formatif vrai.
Un devis détaillé vous sera transmis.
Dans les cas d’hypotrophie sévère et ce dont jugera le chirurgien au cours de la consultation, une prise en charge partielle par l’assurance maladie peut être demandée en réalisant une demande d’entente préalable.

Consignes pré-opératoires

Le choix du volume et des implants

Bilan : Avant 30 ans une échographie pré-opératoire peut être demandée. Après 30 ans, une mammographie préopératoire (une incidence par sein) et une échographie sont demandées. Après 40 ans, une mammographie préopératoire (deux incidences par sein) et une échographie sont nécessaires.

Prothèses : Il existe une large gamme d’implants mammaires qui varient en forme (ronde ou anatomique), en projection et en volume, en cohésivité du gel et en revêtement (lisse ou texturé).

Les prothèses sont composées d’une membrane en silicone solide et un contenu en gel de silicone dit « cohésif ». Le changement des implants doit être effectué régulièrement (tous les 10-15 ans) et la rupture d’un implant nécessite le changement de celui-ci.

Le choix de l’implant est réalisé par le chirurgien en fonction des souhaits de la patiente et des possibilités anatomiques. C’est donc après 2 consultations personnalisées que le choix de la PM sera effectué.

photo profil camille lalloue
 

prix de l’intervention ~ 3500 à 4200 €

Retrouvez plus d’information sur la grille des tarifs

Intervention

Sous anesthésie générale, l’intervention est réalisée au bloc opératoire au cours d’une hospitalisation courte.
L’incision et donc la future cicatrice est dissimulée dans les zones discrètes. Elle peut être positionnées selon les cas : hemi-aréolaire inférieure (sous l’aréole) ou bien sous-mammaire (dans le sillon sous mammaire), elle mesure 2 à 3 cm.

La loge de la prothèse est réalisée sous la glande, sous le muscle grand pectoral ou plus fréquemment en « Dual plan » (sous le muscle dans la partie haute et sous la glande dans la partie basse)

Un drain est positionné dans la loge des prothèses mammaires de chaque côté et retiré avant le retour à domicile.

Photos Avant/Après

Résultats

 

La résultat est immédiat : Les courbes plus féminines permettent l’embellissement de la silhouette globale.

Post-opératoire

Suite post-opératoire

Les douleurs sont variables d’une patiente à l’autres et sont jugulées par un traitement antalgique classique et le port de brassière de contention dès la sortie de l’hôpital. Le retour à une activité quotidienne classique est rapide.

 

Risques

Inhérent à toute chirurgie esthétique ou réparatrice :

  • Risque anesthésique
  • Risque infectieux (très faible dans cet intervention) qui peut dans un cas extrême conduire au retrait des prothèses
  • Risque hémorragique : le saignement post-opératoire est contrôlé grâce à la mise en place des drains. La survenue d’un hématome est très rare et peut nécessiter une reprise au bloc opératoire.

 

Deux complications en particuliers, plus tardives et propres a cette intervention :

  • La survenue de coque péri-prothétique : C’est lorsque la capsule qui enterre la prothèse devient épaisse et rétractile et peut entraîner une induration palpable du sein, une déformation visible ou parfois même douloureuse dans les cas extrêmes. Cette complication peut être corrigée par le changement de prothèse associé à un geste de capsulotomie et lipomodelage.
  • La rupture des implants : Suite à un choc violent ou par usure. Elle conduit à un changement des implants.

Témoignages

Une question, un projet ?

Le Docteur Camille Lalloué et son équipe vous répondront dans les plus brefs délais.

Autres interventions

qui pourraient vous intéresser

Augmentation mammaire par prothèse

Bodylift