Souvent confondus, bien que complémentaires, le Botox (toxine botulique de son vrai nom) et l’Acide Hyaluronique sont les deux traitements les plus utilisés en médecine esthétique.

Ces traitements permettent, sans cicatrices, sans douleur, ni éviction sociale, de remodeler le visage dans sa globalité (rajeunissement, embellissement, réparation des volumes perdus) en seulement quelques minutes. Les résultats obtenus sont temporaires et tous deux se réalisent par des injections.

Les points communs

Un rajeunissement facial sans chirurgie (lifting médical)

D’où la confusion entre l’acide hyaluronique et le botox, car les deux produits ont le même mode d’application, à savoir l’injection.

Un effet temporaire

Pour maintenir les effets de la toxine botulique (botox) il faut réitérer les injections après 6 mois.

Les injections d’acide hyaluronique peuvent durer jusqu’à un à deux ans et parfois plus selon le produit, réticulé ou fluide.

Les patient(e)s préférant éviter tout résultat définitif voient un avantage à la résorbabilité de ces produits.

Les différences

La toxine botulique est un relaxant musculaire, c’est- à- dire qu’elle va neutraliser les muscles responsables des rides d’expression

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une toxine dont le rôle va être d’inhiber la production d’acétylcholine, ce qui va avoir pour effet de paralyser (temporairement) les nerfs responsables des rides d’expression. Le botox est par exemple injecté dans le muscle du froncement des sourcils, responsable de la formation de la ride inter- sourcilière encore appelée ride du lion.

L’acide hyaluronique est un produit de comblement  

L’acide hyaluronique va combler la ride en apportant du volume directement sur une zone ciblée (le sillon de la ride).

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans notre organisme et en grande quantité (dans le derme, le cartilage, les articulations et l’œil). L’acide hyaluronique injecté est une substance de synthèse biodégradable dans l’organisme qui va attirer l’eau, et se mêler à l’acide hyaluronique déjà présent dans le derme pour lui redonner son volume initial. L’acide hyaluronique peut se présenter sous forme réticulée (dense) ou non réticulée (fluide). Plus il sera réticulé, plus les effets perdureront.

Différentes zones traitées

Le botox concerne principalement le haut du visage (1/3 supérieur du visage)

Il va traiter toutes les rides d’expression suscitées par la contraction des muscles de la partie haute du visage :

  • Rides du lion (rides du froncement des sourcils appelés également rides glabellaires)
  • Rides de la patte d’oie (rides à la partie externe des yeux)
  • Rides du front (rides transversales situées à la partie haute du front)

L’acide hyaluronique concerne principalement le bas du visage (tiers moyen du visage)

Le traitement de la ride s’effectue en la comblant. L’acide hyaluronique a ainsi un effet pulpant et volumateur. Il peut redessiner l’ovale du visage, combler les sillons naso-géniens (ou sillons naso -labiaux), redonner du volume aux pommettes, estomper les fines ridules autour de la bouche.

Le choix du type d’injection est inhérent au diagnostic effectué par le médecin et au souhait du patient : patient qui souhaite paraître plus jeune, ou qui désire corriger un défaut isolé. Malgré leur mécanisme totalement différent, l’acide hyaluronique et le botox se complètent parfaitement.
Un traitement personnalisé du visage dans sa globalité (rajeunissement, embellissement, réparation des volumes perdus) peut ainsi associer les deux types d’injection (botox et acide hyaluronique), en quelques minutes seulement, sans cicatrices ni éviction sociale.